Restaurons la station balnéaire de Sion-sur-l’Océan (3)

Voici d’autres commentaires qui sont arrivés pour appuyer la demande de restauration de la station balnéaire de Sion-sur-l’Océan :

« Le charme de la station balnéaire de Saint-Hilaire-de-Riez, ce qui fait venir les touristes, ce qui réjouit les yeux des résidents à l’année, c’est effectivement Sion avec l’îlot Jeanne d’Arc, la Maison pur tous, l’hôtel Frédéric… Il y a eu assez (beaucoup trop) de béton autorisé à ce jour, en particulier les dernières autorisation sur la corniche sont déplorables.
Les citoyens ont plein d’idées de réhabilitation de ces maisons. Il suffit de leur demander… Des projets plein de vie peuvent dynamiser le bourg de Sion, et créer des emplois pérennes. Et la commune de St Hilaire peut se faire aider par les monuments de France. La station mérite d’être classée… et rénovée… en sauvegardant toutes les façades et l’esprit balnéaire. »          6 septembre 2016

« Que faire à Sion que de regarder les rochers et la mer alors qu’une architecture balnéaire typique de la Vendée et laissée à l’abandon volontairement pour de sombres projets immobiliers ?
Le musée de La Livarde pourrait être rénové et actualisé pour des prestations pédagogiques maritimes toute l’année. La restauration des maisons typiques permettraient l’accueil d’artisans et artistes locaux .Il y a suffisamment d’espaces pour créer des activités ludiques.
Gardons un cachet familial d’autrefois permettant un lien social qui a attiré tant de touristes et qui redonnerait vie à ce Sion dévasté ! »          6 septembre 2016

« Sion sur l’Océan est une station balnéaire fréquentée tout l’été, et à chaque vacances scolaires. Cette station est visitée en majeure partie par des touristes venant d’un milieu urbain. Ils viennent y trouver l’air pur, le repos, et un cadre typique sans aucune mesure avec l’urbanisme moderne. Ce cadre typique nous l’avons encore, mais d’année en année il s’amoindrit. Les villas sont remplacées par des immeubles modernes, les espaces verts diminuent. Notre patrimoine s’effrite. Il faut que nos élus, qui vivent à l’année à st’Hilaire, comprennent ce que les touristes viennent chercher chez nous parce qu’ils ne l’ont pas chez eux. L’Ile d’yeu cette année a reçu 3 ministres, parce que cette île est d’une grande beauté de richesses naturelles et de pures maisons vendéennes.
Nous avons à Sion tout ce qui plait au tourisme. Ne l’abandonnons pas, il suffit juste d’une restauration et elle me semble essentielle.
Je connais Sion depuis toute petite et j’y viens plusieurs fois par an. Je fais partie de ceux qui fuient la ville dès que je le peux. Je ne souhaite pas voir Sion se transformer en une ville fantôme l’hiver, avec 90% d’habitation inhabitée. Sion doit garder son identité, et son patrimoine. »      7 septembre 2016

« Ce quartier est magnifique et je trouve inadmissible de le détruire pour le couvrir de béton! De même, on défigure la corniche avec des « cubes modernes » et hideux et j’enrage de voir que la villa « les brisants » va à son tour être rasée. Que faire contre le puissant argent?? »      10 septembre 2016

« Je verrai bien une halle sur une place entourée de petites maisons vendéennes. »     10 septembre 2016

« Il faut absolument empêcher les élus de détruire notre patrimoine sous couvert de rentabilité économique ou d’intérêts privés.Si vous voulez-voir une ville qui a perdu tout son charme, allez voir le centre de Brétignolles. Les élus qui bétonnent le littoral à tout va n’ont rien compris aux aspirations des touristes qui recherchent de plus en plus de l’authentique. Sion,jusqu’à présent attire justement par le caractère un peu suranné de ces bâtiments du siècle dernier. Le modernisme, soit, mais pas dans les endroits qui ont encore une âme. »      14 septembre 2016

« Je fréquente Sion depuis plus de 50 ans j’ai vu l’apparition des Merlin, le mitage du Terre Fort, les destructions des vieilles maisons de la Corniche et maintenant c’est le coeur de Sion qui est aux mains des urbanistes et des représentants locaux qui en tirent des profits »      14 septembre 2016

« L’îlot Jeanne d’arc peut et doit être restauré en lui conservant ce charme qu’il mérite et auquel nous sommes tant attachés ! Nous y veillerons ! »           14 septembre 2016

« En Loir et Cher aussi, de beaux sites sont menacés. Nous nous battons, et souvent avec succès. Il ne faut pas lâcher, en parler largement dans la presse, pousser jusqu’au tribunal,les promoteurs redoutent ces résistances. Parce qu’il ne s’agit bien entendu que de promoteurs immobiliers, rien d’autre. Les élus locaux ne savent pas faire face à cela. Trop influençables, trop faibles. Seules les associations apportent la raison. Comment imaginer Sion sans ces bâtisses si typiques, et pourquoi venir dans cet endroit s’il ressemble à tous les autres, sur ce littoral déjà bien meurtri. Pourquoi donc, nous, du Loir-et-Cher, venons vous voir, depuis plus de dix ans ?
C’est maintenant qu’il faut tenir, et donnez donc leur chance à d’autres élus, plus courageux, peut-être aussi plus intuitifs. Nous sommes avec vous. »             23 septembre 2016 

« Bonjour, nous habitons à l’étranger, en Chine où nous sommes enseignants, mais notre résidence de Sion, que nous considérons comme plus qu’une résidence secondaire, est notre point d’ancrage en France. Nous sommes devenus propriétaires rue de la Touche il y a 15 ans et nous suivons d’un peu loin, malheureusement, les transformations du littoral. Chaque année, nous craignons en rentrant de voir disparu ce que nous aimons à Sion et qui en fait le charme désuet. Nous estimons que les modifications imaginées depuis des années (thalassothérapie, démolition de l’ancien casino, des villas La Clarté, ker Emile)… sont des attaques irréfléchies à un patrimoine, certes modeste, mais dont certains peinent visiblement à mesurer la valeur. C’est tout bonnement l’identité de Sion que l’on s’acharne à vouloir faire disparaître. Au nom de quoi ? De si loin, nous ne savons pas trop comment faire entendre notre voix. Nous souhaiterions nous associer à vos actions. Merci de nous contacter si vous pensez que nous pouvons vous être utiles (courriers, pétitions…). »            27 septembre 2016 

« Je suis propriétaire d’une résidence secondaire à Sion.
Je suis moi aussi totalement opposée à la destruction de ce patrimoine qu’il serait possible de valoriser avec certainement de belles retombées économiques mais surtout je crois important de transmettre à nos enfants un héritage, une histoire, des racines, en ce monde qui n’a que trop tendance à s’uniformiser.
Je crois qu’il ne faut pas arracher leur cœur à nos communes. »    23 octobre 2016

Publicités

Étiquettes :

One response to “Restaurons la station balnéaire de Sion-sur-l’Océan (3)”

  1. duteil says :

    Pouquoi ne pas faire comme un village autour de hall couvert pour le marché l’hiver qui reprendrait sa place l’ete et utiliser ces halls couverts pour des expos ou des concerts l’ete

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :