Démolition précipitée du casino de Sion

Tout est allé très vite depuis mi septembre 2018 :

Les associations patrimoniales de Saint Hilaire de Riez se sont réunies pour se positionner contre cette démolition martelant que « la place Gaston Pateau n’est pas une page blanche sur laquelle on doit réécrire l’histoire » contrairement aux propos de M. le Maire en préambule des ateliers participatifs d’octobre 2016.

cf l’article du Courrier Vendéen du 27 septembre 2018 :

 

 

 

 

 

Le 21 septembre, la fédération nationale Patrimoine environnement publiait cet article.

Le 26 septembre, des habitants de Sion de notre collectif sont allés à l’audience du second référé suspension du permis de démolir qu’ils avaient déposé avec le CPNS (Comité pour la Protection de la Nature et des Sites) : le juge des référés leur avait dit début juillet de revenir avec une contre-expertise des études de solidité, ce qu’ils ont produit en s’adressant à l’architecte du patrimoine Nantais Jean-Pierre Leconte qui, en étudiant les rapports, en a conclu d’une part qu' »il ne s’agit manifestement pas d’un bâtiment dangereux dont l’état préoccupant nécessiterait une intervention d’urgence pour cause de dangerosité ou risque d’effondrement » et d’autre part que « tout ceci semble indiquer que personne ne semble avoir voulu ou su poser les questions classiques de revalorisation et remise en état de ce bâtiment ancien, d’une architecture initiale intéressante et même remarquable, beau témoignage de l’architecture balnéaire de ces époques« . D’autre part la pétition adressée à M.le Maire contre la démolition du casino dépassait les 1500 signatures avec des commentaires variés de toutes les catégories de population.

Le 2 octobre, nous apprenions que le juge des référés rejetait notre demande de suspension « en l’état de l’instruction« . Ainsi même si notre recours au fond contre le permis de démolir déposé le 14 juin 2018 n’était pas encore jugé, M.le Maire avait tous les pouvoirs pour démolir. Ce qu’il s’est empressé de faire en faisant fi des conclusions des architectes du patrimoine, des demandes des adhérents de toutes les associations patrimoniales de Saint Hilaire de Riez et de la population et de tous les résidents secondaires attachés à l’histoire de la station balnéaire. Le Maire détruit sans avoir répondu aux demandes d’études de restauration possible et sans avoir présenté son projet de remplacement qui ne pourra débuter que fin 2019 si tout va bien !!

Le 8 octobre, la démolition commençait à l’intérieur : une première réaction du collectif de citoyens (sous forme de banderoles comme « disparition de l’âme de Sion » ) puis des messages et des fleurs pour dire adieu à ce bâtiment chargé de tant d’histoire et de souvenirs heureux !

Le 29 octobre, les pelleteuses arrivaient pour casser le bâtiment.

cf ce diaporama

Ainsi M. Laurent Boudelier sera le Maire qui aura réduit à néant le patrimoine balnéaire de Saint Hilaire de Riez et détruit à jamais l’identité de la station balnéaire de Sion sur l’Océan !

Publicités

Étiquettes :

2 responses to “Démolition précipitée du casino de Sion”

  1. ROUZAUD Jean-Noël says :

    Quelle tristesse de voir ainsi démoli un monument symbolique du patrimoine de Sion ! Quel manque de culture et quelle absence d’intelligence ! Et l’ordre a été donné par un édile qui devrait représenter et valoriser le patrimoine de notre Commune ! Quel acharnement à détruire de la part de ceux qui sont incapables de construire ! Toutes proportions gardées dans l’outrance, ça singe la destruction de Palmyre par DAECH. Détruire la mémoire du passé, n’avoir aucun projet, aucune idée pour bâtir l’avenir, c’est affligeant pour tout honnête Homme (/Femme !). Nous n’oublierons pas cette leçon.

    S’il fallait raser tous les bâtiments de notre Commune pour cause de dangerosité ou risque d’effondrement … ou d’insalubrité, il ne resterait plus qu’une maison debout dans le quartier Jeanne d’Arc.

    Jean-Noël ROUZAUD

    J'aime

  2. ROBERT Alain says :

    Bonjour,
    Afin de modéliser en 3d le feu casino de Sion, je recherche des photos originales de bonne qualités et, si possible en couleur, afin de redonner vie à cet emplacement orphelin devenu terrain vague.
    Cette modélisation sera visible à toute la planète n’en déplaise au maire…
    Merci de me contacter à mon adresse mail.
    Pour info, je demeure à Saint Hilaire.
    Cordialement à vous et avec tout mon soutien,
    Alain ROBERT

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :