Tag Archive | échanges

Matinée d’informations utile !

De nombreux visiteurs sont passés vendredi 31 juillet, essentiellement des résidents secondaires habitués depuis des années de la station balnéaire familiale de Sion, des locaux voisins de l’îlot, des nouveaux arrivants et des vacanciers de 2015. Des membres du Collectif et de l’association Saint Hilaire l’Océan 2020 les ont accueillis.

15-07-31 Sion 07 comp 15-07-31 Sion 10 comp

Tous avaient pu voir le permis de construire affiché, beaucoup s’étonnaient de l’avenir économique d’une thalasso en temps de crise et située à 15 kms de celle de Saint Jean de Monts. Lorsqu’ils découvraient les photos du projet inséré dans le site actuel, ils étaient tous horrifiés et n’hésitaient pas à signer notre pétition :

Monsieur le Maire de Saint-Hilaire-de-Riez,  Ne défigurez pas le quartier balnéaire de l’îlot Jeanne d’Arc à Sion-sur-l’Océan au seul profit d’un programme immobilier dont l’architecture n’est pas en harmonie avec le site et contrarie les usages établis.

http://www.change.org/fr/pétitions/monsieur-le-maire-de-saint-hilaire-de-riez-ne-défigurez-pas-le-quartier-balnéaire-de-l-îlot-jeanne-d-arc-à-sion-sur-l-océan?

Plusieurs panneaux d’informations leur permettaient d’un part de connaitre l’environnement du projet : la biodiversité marine avec des photos du massif remarquable d’hermelles qui existe dans la baie de Sion : une incertitude subsiste sur les conséquences des rejets d’eaux chauffées par la future thalasso : la pêche à pied sera-t-elle toujours aussi diversifiée ? panneau biodiversité

Un deuxième panneau retraçait le passé culturel de l’îlot Jeanne d’Arc : la villa La Clarté était la première bibliothèque municipale puis a été bibliothèque de plage jusqu’en 2014, l’îlot abritait des résidences d’artistes : sculpteurs ou peintres. Le dernier occupant jusqu’en 2015 : le sculpteur Jean-Marie Novelli à qui l’on doit « la femme oiseau » à côté du café de la plage.

panneau culture

Un troisième panneau présentait le projet en images :

panneau projet

Les visiteurs ont posé beaucoup de questions : la matinée a donc été utile. Certains ont écrit dans le livre d’or du Collectif des commentaires éloquents :

livre d'or 31072015    150803 OF matinée du 31 juillet

Le Collectif, fort de ces échanges, continue son action de défense du patrimoine balnéaire de Sion-sur-l’Océan. Comme dit l’article de presse de OF du lundi 3 août 2015 : « les opposants ne désarment pas« .

Il est dommageable de continuer à laisser ce patrimoine à l’abandon pour le faire disparaître à jamais. En même temps, on supprimera le cachet de la station balnéaire de Sion-sur-l’Océan.

Il existe pourtant des alternatives possibles à ce projet qui, d’une part, ne respecte pas l’image de Sion mais surtout qui n’a pas été choisi démocratiquement dès le début, ne laissant pas de choix aux résidents secondaires pourtant si nombreux et concernés par ce projet.

Publicités

Echanges passionnés à propos de Sion !

La rencontre du 25 juillet 2014 a permis des échanges d’opinions variées provenant :

  • d’ Hilairois d’origine ou installés,
  • de résidents secondaires,
  • de vacanciers habituels,
  • même des descendants des anciens propriétaires des villas La Clarté (ancienne bibliothèque de plage), Elisabeth et Ker Emile vouées à la destruction. Ces derniers viennent à Sion depuis plus de 50 ans : ils ont vu pendant 30 ans la dégradation des biens familiaux vendus à la Ville en 1984, alors que leurs grands parents s’étaient efforcés de les entretenir pendant 56 ans !

Un premier débat à propos de l’intérêt de sauvegarder le patrimoine bâti balnéaire de Sion a opposé une adepte de l’architecture moderne à plusieurs propriétaires ayant acquis des biens anciens sur la commune et s’étant attachés à les rénover.

Ensuite, alors que le projet immobilier-thalasso était sur la plupart des bouches, nous avons tenu à recadrer les propos sur les avis que chacun a sur la station balnéaire de Sion d’hier, d’aujourd’hui et de demain. La plupart s’accorde à dire que Sion se meurt en dehors de la saison mais qu’un nouvel aménagement ne doit pas effacer le caractère familial et authentique de la station.

Vous trouverez retranscrit dans l’article Ouest France du 27 juillet, une partie des témoignages publics :

OF rencontre du 25 juillet 2014 2

D’autres prises de paroles que nous avons filmées seront mises en ligne prochainement.

Quant aux témoignages recueillis par écrit sur notre livre d’or, les voici :

livre d'or 25 juillet

Le Collectif est satisfait de cette rencontre qui a réuni un public très varié, la fin juillet avait été choisie pour permettre la présence de nombreux résidents secondaires.

Dans un souci de démocratie, M. le Maire aurait pu organiser ce genre de consultation qu’il souhaitait à propos du projet immobilier-thalasso sur l’îlot Jeanne d’Arc.

En guise de conclusion, nous publions le message qu’un participant a écrit à l’attention de M. le Maire sur une carte postale de Sion, lui demandant l’organisation de « groupes de travail citoyen » sur le devenir de la station balnéaire. Cette carte a été remise à M .le Maire par nos soins.

carte postale Maire 25072014 rectocarte postale Maire 25072014 verso