Journées Européennes du Patrimoine

C’est avec plaisir que le Collectif de Défense du Patrimoine balnéaire de Sion-sur-l’Océan vous invite

les samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014

à découvrir l’histoire de la station lors d’un circuit guidé dans Sion :

RDV à 15H devant la « Maison pour tous ».

AFFICHE PATRIMOINE 2

Venez nombreux et faites-en part à vos réseaux !

A bientôt  !

Pour le collectif

M.F.Simonnet

 PS : notre animation est inscrite dans les visites guidées du patrimoine sur le site des Archives de la Vendée 

 

Publicités

Étiquettes : ,

3 responses to “Journées Européennes du Patrimoine”

  1. Samantha Law says :

    Le sous-préfet, la région et les services de l’État sont conscients que St-Hilaire voudrait leur faire avaler une couleuvre : autoriser la construction d’un bâtiment d’habitations à plus ou moins 100 m du littoral. Cela sur une zone déclassée de 7148 m². La concomitance avec le Procès Xinthia devrait les rendre vigilants.

    La Loi interdit de bâtir des logements près de la mer, mais autorise de bâtir des locaux commerciaux « avaleurs » d’eau de mer. De fait, la gageure a consisté à projeter un gigantesque complexe immobilier, en faignant l’installation d’une « petite » infrastructure hôtelière nommée « Thalasso » à l’eau de mer sur 1850 m².

    Un permis pour un grand pôle d’attractivité touristique départemental avec une emprise au sol de 3000 m pour 8900 m² de plancher dont 17 % (1850 m²) pour se refaire une beauté !
    Non un permis pour 70 chambres (120 chambres peut-être). Soit 116 (170 logements sûrement) à St-Hilaire.
    Des nombres à géométrie variable, comme les 15,50 m de hauteur de la structure.

    Exemple : une hauteur de « 9 m à l’égout » est indiquée sur le panneau d’affichage du permis de construire de la Résidence des Oyats. Pourtant quatre niveaux d’habitations surplombent la Corniche.
    La hauteur maximale autorisée est 9 m ou bien l’égout est dans la mer !

    • mariegigi says :

      Le nombre de logements est effectivement différent sur le compromis de vente des terrains signé le 13 mars 2014 (116 chambres + 54 appartements ce qui fait un total de 170) et sur l’avis de dépôt du permis de construire qui stipule hébergement hôtelier, commerces, bureaux et 120 logements.
      Concernant les hauteurs maximales, il s’agit de la hauteur de la façade principale mais les constructeurs ajoutent le plus souvent un attique (ou partie supérieure qui vient couronner une construction) qu’ils placent en retrait de la façade principale, ce qui leur permet de gagner un étage supplémentaire : c’est le cas de la résidence les oyats et de ce projet immobilier à Sion.

  2. Cyriaque Feuillet says :

    Bravo pour cette initiative et félicitations pour la qualité des commentaires qui nous ont fait apprécier la richesse patrimoniale des chalets et villas de Sion. J’ai suivi la visite du samedi. Le nombre des participants et la qualité de leurs interventions ont montré l’intérêt que les citoyens portent à ce patrimoine qu’il faut préserver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :